mardi 30 mai 2017

Quand le cinéma fait de la prévention



Synopsis :
A 17 ans, Sonia a failli quitter les siens pour aller faire le djihad. Elle était convaincue que c'était le seul moyen pour elle et sa famille d'aller au paradis. Elle est finalement revenue à la raison. Contrairement à Mélanie, 16 ans. Elevée par sa mère, c'était une adolescente sans histoire, qui partageait sa vie entre l'école, ses amies et ses cours de violoncelle. Mais sur Internet, elle s'est mise à discuter avec un «prince» qui a réussi à lui laver le cerveau. Emplis de culpabilité de n'avoir rien vu, les parents assistent désemparés à la métamorphose de leur enfant...
Télérama

Film et/ou documentaire, la réalisatrice du très bon Les Héritiers revient ici sur un thème fort qui touche les adolescents et surtout les adolescentes. Il pourrait être diffusé dans les lycées afin de prévenir du phénomène d'embrigadement et de radicalisation de jeunes filles françaises "de bonnes familles" via les réseaux sociaux.
La tension va crescendo a fur et à mesure qu'on découvre le parcours de ces deux adolescentes en quête d'identité et de reconnaissance pendant que leurs parents sont désemparés .
Un très bon film à regarder avec vos adolescents qui peut amener à ouvrir un dialogue avec eux sur les dangers de la radicalisation.
Virginie