samedi 3 mai 2014

Nouvelle Junior : Une belle histoire

-Un nouvel élève est arrivé !! Crie un jeune collégien .
-Bon…bonjour .. dit Peter un peu timide .
-Ne sois pas timide, assieds toi à coté de Manon,  proposa son professeur principal de troisième A .
Manon était la plus belle du collège, quand les garçons la voyaient, ils étaient tout rouges, timides et surtout faisaient un sourire idiot. Sauf un !Le grand Peter .il resta neutre, pas même un sourire.
A la récréation tous les garçons de sa classe s’approchaient de lui.
-TU LA TROUVES PAS BELLE !HEIN, donnes nous ton goûter et fait pas d’histoires !
-Pourquoi ? et Peter donna un coup de poing dans le nez d’un élève impliqué dans l’histoire. Et cela déclencha une bagarre.
A la fin des cours Peter rentra chez lui…Mais un élève le suivit.
-Peter tu es tout abimé  cria son père veuf qui était veuf. Tu n’a plus de chaussures et tes habits sont déchirés. Il va falloir que je  répare tes circuits, tu es un robot ,tu n’a pas oublié ?
-Non père.
Tu as une règle à retenir :NE JAMAIS TOMBER AMOUREUX.
-Oui père si je tombe amoureux mes circuits vont brûler et je dormirai à jamais.
Cela va faire un bon scoop il faut que j’en parle au rédacteur en chef du collège pensa un gamin cachée derrière un buisson.
Le lendemain il raconta tout au journaliste du collège.
Le fou rire du journaliste s élevait  incontrôlable.
-Je ne pense pas que ce sois vrai mais bon c’est d’accord je vais le publier cet après-midi.
L’après-midi personne ne se mit à côté de Peter sauf Manon. Cette rumeur ne l’inquiétait pas que Peter était un robot.
Plus personne n’osa le taper pas même la brute du collège.
-Tu n’a pas peur de moi Manon ?
-Non au contraire j’aime bien ton côté mystérieux et tu es mignon…
Et ils s’embrassèrent.
-Mais…Mais tu commences à fumer…La rumeur était vrai, sanglota Manon,  tu ne dois pas tomber amoureux, je ne veux pas te perdre…
-Tu m’as déjà sauvé…Mon…Cœur.
Deux larmes coulèrent sur la joue de Manon…
-Tu resteras toujours dans mon cœur..

Manon compris que  l’apparence ne compte pas  et qu’il ne faut  pas oublier ceux qui sont au paradis.