samedi 7 mai 2016

La Cabane tranquille

En ce vendredi de Juillet, Astrid se prépare, comme tous les matins, pour se rendre au travail. Après sa douche, la jeune femme de 28 ans, brune cheveux mi longs, grande, choisit ses vêtements.
-Alors qu’est ce que je vais mettre aujourd’hui ? Cette jupe bleue et ce chemisier blanc feront très bien l’affaire !..Allez c’est parti-
Astrid finit de s’apprêter et prend la route de son travail. Elle est conseillère, depuis huit ans, dans une agence immobilière dirigée par Antoine. Elle aime son travail par la diversité des gens qu’elle rencontre et de ce qu’elle peut apporter. Lorsqu’elle arrive, son responsable l’a devancée
-Bonjour Antoine, comment vas-tu ?-
-Bonjour Astrid, avec ce soleil, ça ne peut qu’ aller !- répond le jeune homme avec le sourire et enchaîne
-Tu as des visites aujourd’hui ?-
La jeune femme expose sa journée avec le sourire
-Oui, une maison ce matin avec un couple tout nouveau à l’agence, je vais les bichonner et un appartement cet après-midi, ensuite c’est le week end ! J’espère que le soleil va nous aider dans nos affaires-
Le reste de l’équipe ne tarde pas à arriver. Il y a Lily, la secrétaire et Tanguy un conseiller.
-Bonjour, bonjour, comment allez vous ? Il y a un soleil magnifique aujourd’hui !-
Astrid et Antoine répondent du tac au tac en se regardant
-Bonjour à vous deux. Oui belle journée c’est vrai, les gens vont sortir et venir chez nous, c’est sûr ! –
Lily n’a pas le temps de souffler que déjà les appels téléphoniques et les visites de clients s’enchainent. Tanguy, quand à lui, part en visite et Antoine se pose derrière son bureau la tête dans l’ordinateur.
Il a monté cette affaire quelques années auparavant et vu sa progression, il a pu embaucher son équipe. Célibataire, il ne compte pas ses heures de travail et peut compter sur ces employés qui travaillent durement et avec professionnalisme.
Astrid, de son côté, reçoit ses clients, nouvellement inscrits à l’agence. Elle compte bien les garder
-Bonjour Madame et Monsieur DUROUX, je vous en prie asseyez-vous. Je suis heureuse de vous recevoir. Je vous emmène visiter une maison qui correspond aux critères que vous m’avez énoncé lors de notre précédent rendez-vous. N’hésitez pas à me poser les questions essentielles pour vous et à me dire ce qui va et ce qui ne va pas. Voilà j’ai fais le tour, si vous êtes prêts, nous pouvons y aller-
-Pour le moment pas de questions mais surement après la visite. Eh bien allons y-
confirme le couple
Les trois personnes parcourent quelques kilomètres et arrivent devant la maison en vente.
Astrid commence sa présentation
-Comme vous pouvez le voir, la maison est reculée de la route ce qui n’occasionne pas le bruit des voitures et elle est toute entourée par du grillage ; il n’y a pas de vis-à-vis et vous pouvez aisément faire le tour du jardin. Je vous propose de faire le tour et pendant ce temps, je vais ouvrir la maison-
Le couple commence alors la visite. Ils sont enchantés des parterres de fleurs et de l’entretien de la pelouse. Leurs remarques sont positives
-Ah oui, c’est bien chéri, la maison n’est pas collée aux autres, c’est tranquille-
-On est loin de la route aussi c’est un bon point. Allons voir le jardin derrière la maison-
Après la visite du jardin, le couple entre dans la maison ouverte tout en écoutant la présentation d’Astrid.
La maison, faite de grandes pièces, était baignée dans le soleil. Celui-ci apportait la chaleur et la douceur d’un nid douillet.
-Voici l’entrée de la maison et ce couloir qui dessert toutes les pièces, cuisine, salle à manger, salle de bains, toilettes et chambres. Vous remarquerez que les pièces sont grandes et donc facilement logeables. La maison est exposée plein sud donc vous pouvez profiter du soleil dans chaque pièce. Egalement, la toiture à été refaite entièrement l’année dernière. Il y a un grenier au dessus mais qui n’est pas aménageable. Voilà l’essentiel, je vous laisse le temps de faire le tour et n’hésitez pas à poser des questions-
Mme DUROUX ébahie de chaque pièce visitée
-Ces pièces sont magnifiques et avec ce soleil c’est chaleureux. Tu as vu cette terrasse chéri ? C’est bien pour l’été. Je vois bien une table, notre parasol et un verre de rosé comme si on y était !-
Mr DUROUX n’en reste pas moins conquis
-Oui, un barbecue et c’est le paradis ! Je pourrais faire du jardin là bas, la terre m’a l’air de bonne qualité-
Le couple continue la visite et se montre ravi de la visite. Astrid est contente de son travail et leur laisse le temps de s’imprégner de la maison. Elle s’éclipse pour répondre à des messages en profitant du soleil.
Au bout de deux heures, Astrid raccompagne le couple à l’agence et dans la voiture les questionne
-Quel est votre sentiment sur cette visite ?, Avez-vous des questions ?-
Sans hésitation, le couple répond
-On aime beaucoup cette maison et nous voulons la revoir, mesurer les pièces pour placer les meubles. Gardez-la pour nous, c’est possible ?
-Pas de problèmes messieurs dames, nous revenons la semaine prochaine. Je suis ravie de votre choix. C’est une belle maison- enchérit Astrid
Arrivés à l’agence, les trois personnes recalent un rendez vous de visite et font le bilan avec Antoine, le responsable qui ne manque pas de féliciter sa collaboratrice.
-Bravo Astrid, tu as bien compris la demande de nos clients-
-Merci Chef !- répond la jeune femme en souriant à Antoine.
La journée continue aussi gaiement qu’elle avait commencé. La visite de l’appartement l’après-midi se déroule bien mais demande réflexion. Il est dix huit heures quand Astrid finit sa journée,  salue ses collègues et rentre chez elle.
Décoré avec goût et la touche de féminité, l’appartement qu’occupe Astrid est situé à la campagne. Elle aime s’y retrouver après le tumulte de la semaine et le brouhaha de la ville.
-Enfin le week end !- se dit-elle
Elle se met à l’aise, se rafraichit, prend du temps pour elle et accepte l’invitation, quelques heures plus tard, de ses amis pour aller boire un verre en terrasse d’un café.
La soirée se déroule dans la joie et la bonne humeur.
Le lendemain, au vu du soleil qui inonde sa maison, Astrid décide d’aller passer la journée au bord d’un plan d’eau. Elle prépare quelques affaires : serviette de toilette, chapeau, crème solaire et le pique nique. Tout cela bien attaché au vélo, la jeune femme part sur les chemins dénicher son havre de paix pour la journée. Elle fait quelques kilomètres et trouve refuge près d’une cabane, longue, entretenue, entourée d’arbres où il règne le calme.
-Ici c’est parfait !- se dit-elle
Aussitôt, elle dépose son vélo et installe ses affaires. Elle déplie la serviette de toilette au sol disposée mi ombre mi soleil, s’installe et sort son livre. Elle peut commencer sa journée entre farniente et lecture.  Après quelques pages lues et une sieste, elle entend des bruits bizarres et une voix un peu plus loin.
-Viens par ici toi ! Je ne vais pas te laisser partir !-
Astrid, inquiète, se relève mais ne voit rien. Le silence revient puis à nouveau les mêmes bruits.
-Arrête de te débattre, je vais t’avoir !- dit la voix
La jeune femme décide alors d’aller voir ce qu’il se passe. Elle fait quelques pas et tombe sur un homme de dos, cheveux châtains plutôt jeune, au bord de l’eau  qui se débat avec quelque chose. Elle l’observe et lui crie
-Vous faites quoi là ?-
L’homme se retourne, relève la tête et ajuste ses lunettes sur son nez
-Bah euh ! j’essaie d’attraper mon repas de ce midi qui ne veut pas venir !...Astrid c’est toi ? Qu’est-ce que tu fais là ?-
-Antoine, qu’est ce que tu fais là ? Tu viens souvent ici ? Tu pêches toi ?- questionne la jeune femme
-Pas si vite ! Oui je connais cet endroit et j’aime pêcher… j’oublie les tracas quotidiens mais là, le repas du midi, il est compromis- répond Antoine en riant et en regardant le poisson se faufiler entre ses doigts.
- Rassure-toi, j’ai pensé à tout- dit Astrid en montrant le panier garni
-C’est une invitation ?- demande le jeune homme tout en s’éloignant du bord de l’eau
La jeune femme rougit timidement
-Ben, j’en ai amené pour un régiment alors si tu veux….-
Antoine accepte l’invitation sans hésiter
-J’accepte volontiers cette fois ci mais la prochaine fois, c’est moi qui invite….je prévoirais autre chose que du poisson !!-
L’histoire dit que les deux jeunes gens passent une belle journée au bord de l’eau, ils ont bien ri, beaucoup discuté et parfois versé une larme. On peut voir la délicatesse et cette petite lueur pour l’autre.. En tout cas, depuis ce jour, Ils ne se regardent plus comme avant. Ils vont régulièrement à la pêche et se rapprochent peu à peu l’un de l’autre.

L’histoire ne dit pas mais elle pressent fortement une belle vie d’amour  entre ces deux là.